Le plâtre

Le plâtre

Bonjour à tous,

Aujourd’hui petit tutoriel pour réaliser soi-même son plâtre et le déposer.

Pourquoi avons-nous eu besoin de plâtrer nos murs? Et bien c’est très simple, notre crédo étant de ne pas faire de la « surpose » nous avons pris le parti de retirer tous ce qui se trouvait sur nos murs avant de recoller du papier, ou d’enduire ou de poser du carrelage.

Lorsque nous avons mis à nu les murs de la salle de bain (par exemple) nous avons tout d’abord enlevé du papier peint et du polystyrène. Puis sur la moitié basse du mur (sur environ 1m50 de hauteur) premier carrelage et enfin un deuxième carrelage donc je vous laisse imaginer le trou dans le mur ^^. Ainsi pour remettre le mur à niveau par rapport à la partie supérieure de celui-ci) nous avons décidé d’appliquer du plâtre.

Pour réaliser ce chantier il vous faudra:

  • DSC_0027sacs de plâtre selon la superficie (un sac de 25 kg coûte environ 7-10 euros)
  • 1 auge, 1 taloche, des truelles ( l’ensemble coûte environ 8-12 euros)
  • 1 planche de bois (si possible de la longueur de votre mur), 1 niveau, 1 règle en bois (l’ensemble coûte environ 12-14 euros)
  • 1 bouteille d’eau vide et un seau ( l’ensemble coûte environ 4-6 euros)

Le chantier est estimé à 24-32 € d’outils et X sacs de plâtres à 7-10 €.

1) Préparation du « chantier »

Dans le cas où le haut de votre mur est déjà existant, vous devrez installer un morceau de bois qui vous servira de repère pour réaliser un mur droit. IMG_3049Fixez-le à 20 cm du sol. Pour savoir si le morceau de bois est bien placé et suffisamment épais, il vous suffit de prendre une règle en alu (de la poser sur le mur existant et sur le morceau de bois) et de placer votre niveau dessus.

Si le niveau indique que la règle est droite vous pouvez commencer à plâtrer, sinon chercher un morceau de bois adapté et recommencer à contrôler le niveau.

2) Préparation du plâtre

Pour réaliser votre plâtre suivre les quantités indiquées sur le sac.
Saupoudrez le plâtre dans l’auge et mélangezDSC_0028 celui-ci à l’aide de votre truelle.

Laissez reposer (le temps est également indiqué sur le sac) pour savoir si celui-ci est prêt prenez le bout « pointu » de votre truelle, plantez le dans le plâtre et tracez un trait si le plâtre laisse l’eau rentrez dans le sillon ainsi créer il est prêt à être appliqué.

3) Application du plâtre

Déposez du plâtre au centre de votre taloche à l’aide de votre truelle et poussez le plâtreIMG_3128 sur le mur de bas en haut. Si vous avez une surface importante à reboucher en profondeur votre chantier de déroulera en deux étapes. La première où vous allez « charger » votre mur pour le mettre à niveau puis une étape de finition qui consistera à lisser au maximum la surface pour que l’étape de ponçage soit la plus facile possible.

Astuce : Bien retirer le plâtre sous la truelle pour qu’il ne sèche pas car il sera très difficile d’appliquer uniformément le plâtre par la suite, pour cela racler la truelle contre la taloche.

4) Mise à niveau

IMG_3142

Avec une règle en bois, effectuez des mouvements de cisaillement de haut en bas pour retirer le surplus de plâtre. Une fois cette opération terminée, nettoyez bien la règle.

5) Nettoyage de l’auge et des truelles

Pour nettoyer l’auge, il suffit de la racler avec la truelle, ensuite rincer la à l’eau (avec un jet si vous en possédez un). S’il reste du plâtre, frottez avec une vieille éponge. Faites de même pour les truelles.

Il est très important de bien nettoyer vos outils une fois la journée de travail terminée, sinon ils vont rouiller et le plâtre accrochera à la truelle.

Astuce: si vous n’avez pas nettoyé vos outils après avoir travaillé et qu’ils ont commencé à rouiller rien n’est perdu! Prenez de la toile émeri, frottez vos outils et ils seront comme neuf 😉 !

Votre mur est terminé! Il ne reste plus qu’à le poncer!

renovation platre

 

Pas de commentaire




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *